fond
Menu général
   Accueil
   Informations grand public / victimes
   Informations professionnelles
   FIVA : Organisation et financement
Rubriques
Informations juridiques
   Barème d'indemnisation indicatif
   Indemnisation de la victime
   Indemnisation des ayants droit
Informations médicales
   Indemnisation de l'incapacité
   Barème médical
   Liens entre maladies bénignes et cancers
Informations financières
   Paiement de l'offre
   Imposition de l'offre
Documents / téléchargements
   Information aux personnes -
       Etude épidémiologique InVS
   Présentation du barème indicatif
   Questionnaire concernant l'exposition
       à l'amiante
Les liens entre maladies bénignes et cancers



Les professeurs : Alain BERGERET, Gérard LASFARGUES, Arnaud SCHERPEREEL, membres titulaires de la Commission d'Examen des Circonstances de l'Exposition à l'Amiante (CECEA)
rappellent la position de la Haute Autorié de Santé (HAS) sur les relations entre les maladies bénignes de l'amiante et les cancers.

Les plaques pleurales font partie des maladies bénignes en lien avec l'amiante.Le lien de ces maladies bénignes avec les cancers est souvent discuté. Ce texte a pour objet de rappeler la position scientifique actuelle sur le sujet de la Haute Autorié de Santé (HAS).

Rappel de certains points des recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé d'avril 2010 intitulées "Suivi post-professionnel après exposition à l'amiante"
...
Relation entre pathologies bénignes et cancers thoraciques (page 11 du document)
L'asbestose, à exposition cumulée identique à l'amiante, majore le risque de cancer broncho-pulmonaire. Cela concerne en particulier les formes rapidement évolutives d'asbestose. L'exposition à l'amiante augmente également le risque de cancer broncho-pulmonaire en l'absence d'asbestose.
Les plaques pleurales sont associées à un risque accru de cancer broncho-pulmonaire et de mésothéliome, comparativement au risque de la population générale. Cependant, à exposition cumulée identique à l'amiante, il n'est pas à ce jour démontré que la présence de plaques pleurales majore le risque de cancer thoracique.Cette hypothèse reste ouverte, car les données publiées jusqu'à présent s'appuient exclusivement sur des données radiographiques, dont on connaît les limites pour l'estimation de la présence de plaques pleurales.

Recommandations spécifiques concernant la recherche (recommandation 31, page 21)
Il est recommandé de centraliser les données issues du suivi post-professionnel à l'échelle régionale et nationale et de mettre en place un dispositif de suivi épidémiologique. Plusieurs objectifs généraux apparaissent prioritaires:
-...
- une meilleure connaissance des pathologies liées à l'amiante, en particulier le rôle pronostique éventuel des plaques pleurales vis-à-vis de la survenue du cancer broncho-pulmonaire et du mésothéliome;
-...

Etat de la recherche en France à la suite de ces recommandations

L'étude "ARDCO II", en cours, a dans ces objectifs l'étude du lien entre plaques pleurales et risque de cancers (poumon, mésothéliome et autres cancers).


Actualités au 23/09/2021

PAIEMENT DES RENTES

Le paiement des rentes échues
le 30/09/2021 interviendra le 01/10/2021.


NOUS REJOINDRE

Découvrez toutes nos opportunités
de recrutement !

La liste des offres d'emplois est régulièrement mis à jour. Cliquez sur le lien ci-après pour en prendre connaissance : Recrutement


ENQUETE DE SATISFACTION 2020

99,5 % des victimes atteintes de pathologies graves interrogées sont satisfaites de la qualité du service rendu par le FIVA.
Principaux résultats de l'enquete de satisfaction


Partenariat avec Santé publique France (SPF) et l’Institut inter-universitaire de médecine du travail de Paris Ile-de-France (IIMTPIF)

Le FIVA a signé une nouvelle convention de collaboration dans le cadre du Programme National de Surveillance du Mésothéliome (PNSM) entrée en vigueur en septembre dernier.
Cette collaboration, basée sur des échanges de données, vise à affiner la connaissance épidémiologique des malades atteints de mésothéliome.


ACCÈS AUX DROITS

Toutes les victimes de l'amiante peuvent être indemnisées, quel que soit leur régime social : régime général de la Sécurité sociale, MSA, régime des Mines, SGA-Défense, EDF/GDF, SNCF, etc.

Il n’est pas nécessaire d’avoir un avocat pour saisir le FIVA.


FIVA - FIVA - Fonds d'Indemnisation des Victimes de l'Amiante - Tour Altaïs - 1 Place Aimé Césaire, 93102 MONTREUIL CEDEX - Mentions légales
contact@fiva.fr